La Pêche sur Epave

 

C’est une pêche au mouillage sur épave. Le positionnement du bateau par rapport à l’épave est primordial et conditionne la réussite de cette pêche.

Cette pêche est très intéressante car les épaves sont un lieu de refuge pour nombre de poissons. La variété de ces poissons permet des pêches très variées et la prise de spécimens de belle taille.

Les difficultés sont par contre assez nombreuses : obligation d’une mer clémente à fin de rester accrocher à l’épave, présence d’autres bateaux dans un périmètre très proche (se mettre à plus de 50 mètres des autres bateaux).


1ère étape : trouver une épave et s’y accrocher


Commençons déjà par trouver l’épave sur la carte en cherchant par des fonds compris entre 35 et 90 mètres. Puis allons-y grâce au GPS.

Arrivé dans les environs du point, on branche le sondeur. Une fois l’épave repérée, on largue un grappin ou une ancre dessus, et on se tient presque à la verticale. Voilà, on y est.

Matériel

Une canne lancer mi-lourd 10-30 gr 2.40 m ou 2.70 + moulinet lourd a tambour fixe garnis de nylon 40/100 ou tresse de 10kg de résistance.


2ème étape : mise à l’eau des lignes


Technique

Il s’agit ensuite de laisser dériver dans le courant un lançon vivant armé d’un hameçon pour décider un bar à sortir de l’épave.

Il est important de ne pas ferrer à la touche et de laisser le bar engamer. Il faut ensuite brider le poisson pour éviter qu’il ne rejoigne l’épave.

Le but n’est pas de pêcher le gros thon car on est quasiment sûr qu’il ira se réfugier dans l’épave.

On va rechercher les gros spécimens de loups, de lieux, et à la rigueur on peut aussi espérer des petits thons.

Il est aussi conseillé de mettre un maximum de cannes à l’eau. Ici il faut pêcher profond.

Montage Classique pour la pêche sur épaves :

Schéma olive coulissante ; hameçon 2/0 eschages par les yeux

Appâts

Les gros bars ne résistent pas à un lançon vivant bien présenté devant lui.

La pêche des lançons se fait à la mitraillette sur les hauts fonds sableux.

Un vivier d’eau de mer oxygéné est indispensable pour conserver les lançons vivants.

Newsletter
Agenda des sorties
Recettes d'eau