Votre recherche :
Découvrir à proximité
Professionnels
Sélection de tags

Lac du Salagou

 

Clermont l’Hérault, Octon, Villeneuvette

Situé à 25 km au nord de PEZENAS, et à 50 km à l’ouest de Montpellier, le barrage du Lac du Salagou a été achevé en 1969 et a vu le jour suite à un projet de la fin des années 50 visant à modifier le paysage agricole héraultais, le secteur viticole étant alors en crise, au profit de la création de vergers nécessitants une irrigation intensive.

Si ce changement agricole n’eût jamais lieu, le barrage vit tout de même le jour après 5 ans de travaux et encore 3 années de mise en eau.

Le lac deviendra alors peu à peu un lieu touristique vont fleurir à proximité. Mais cela restera contenu, la volonté des communes étant de conserver ce patrimoine naturel à l’état « sauvage ».

Situé à 50 Km de Montpellier, tout près de Clermont-l’Hérault et de Lodève, le lac du Salagou offre un paysage haut en couleurs.

Les berges et montagnes avoisinantes sont rouges ! La région offre une longue palette d’activités et recèle quantités de curiosités à ne pas rater.

Une foule d’espèces animales et végétales trouvent dans cet écosystème très riche un milieu favorable à leurs développements.

Pour ceux qui pratiquent la Pêche en bateau, attention au vent (tramontane), qui peut vous jouer des tours pour rentrer vers votre véhicule.

L’utilisation du moteur thermique est interdite sur le Lac du Salagou.

Pêcher avec du matériel en bon état (très gros poissons), la tresse est conseillé pour une meilleure distinction des touches, tout comme un échosondeur.

Le secteur de la pêche y trouve donc vite un lieu idéal pour s’adonner à ce loisir et dans les années 70, ce lieu deviendra « mythique » pour ses brochets et ses sandres et plus récemment pour ses carpes.

JPEG - 125 ko

Des poissons " records" y sont régulièrement pris, les brochets dépassant le mètre ne sont pas rares (record à près de 18 kg), ainsi que des sandres à plus de 8 kg (record à près de 14 kg).

Le lac est ainsi devenu une destination très prisée pour la pêche de la carpe et des poissons de plus de 30 kg y ont été pris. A noter une grande population de perches dont de très beaux spécimens parfois à plus de 2 kg, et ainsi qu’une énorme ressource en poissons blancs tels que gardons, brèmes, tanches et autres.

Les techniques les plus appropriées pour ces derniers semblent être la pêche dite "à l’anglaise" ou "à la bolognaise.

Pour les carnassiers, la pêche au vif reste un grand classique, mais des techniques plus "modernes" proposant des variantes très intéressantes comme la pêche aux mort-manié, au leurre souple ou encore au poisson nageur s’avèrent très pêchantes.

D’ailleurs une toute nouvelle technique y semble très prometteuse depuis l’hiver dernier, il s’agit de la pêche dite "à la verticale" qui se pratique en bateau et en zone assez profonde, le lac proposant des fonds de 4 à 45 m.

A noter enfin depuis quelques temps des prises silures de plus en plus régulières.

Les différents secteurs :


Agrandir le plan

Secteur de Clermont l’Hérault :

Pour mettre votre bateau à l’eau, suivre base nautique puis emprunter le petit chemin à gauche avant la base.

Devant celle-ci, quelques très bons postes au coup, à l’anglaise (Ablettes, gardons, brèmes et carpe).

La nature du fond est plate avec des profondeurs allant de 1 mètres à 15 mètres. C’est aussi un secteur à carnassier à prospecter pendant l’été.

Derrière cette base, dans le bras qui va au barrage, vous avez côté droit de bons postes pour la perche et le sandre, mais attention c’est assez encombré.

La profondeur varie de 5 à 35 mètres avec de nombreuses cassures.

La pêche au mort manié y est difficile, la pêche au leurre à la verticale semble le mieux adapté en bateau.

Pour la pêche du bord, les accès côté barrage sont assez accidentés, le secteur est en réserve de pêche du barrage jusqu’aux bouées situées 200 m en amont.


Secteur de Liausson :

Sous le village de Liausson, la mise à l’eau est très facile (ancienne route).La pêche au coup est difficile dû à la faible profondeur.

Les berges douces offres beaucoup de postes à carpes (biwi possible).

Elles s’y regroupent dans les herbiers du mois de Juin à Août parfois par dizaines dans très peu d’eau (2 mètres) .

Le fond du lac est plat est atteint les 15 mètres dans cette anse.

Côté carnassier, sandres et perches sont présents.

En bateau, les techniques de pêche à privilégier seront le flotteur coulissant, le mort manié, la tirette, le leurre souple et la verticale.

Du bord, côté droit (Clermont l’Hérault), dans les criques, la pêche au posé au vif ou mort révèle parfois de bonne surprise en été sur le coup du soir.

JPEG - 124 ko

Secteur de la Presqu’île Rouens :

A la sortie de Liausson, emprunter le petit chemin sur votre droite, il vous mènera à la mise à l’eau. Le poisson blanc est peu représenté .Le fond est encombré, en pente, avec une profondeur maximum de 25 mètres.

Devant et dans la petite baie de roseau, vous avez de beaux postes à carpe (biwi possible).

Le tour de la presqu’île est très bon pour la pêche au lancer, pour les perches.

Le profil des berges est assez accidenté avec des marches, ce sont de bons postes à sandres. Les brochets ne sont pas très loin du bord, souvent dans les grandes criques battues par le vent.

Les techniques à mettre en avant seront la pêche au flotteur coulissant, le mort manié, la tirette et la pêche au leurre en montage texan ou verticale.

Du bord, la pêche au posé au vif ou mort donne de bon résultat sur le coup du soir.


Secteur de Octon :

La mise à l’eau des bateaux se fait à la station de pompage d’Octon.

Grand classique de la pêche à la carpe, facile d’accès, présence d’herbiers et de pentes douces.

Le fond est plat, la profondeur maximale est de 8 mètres. Vous remarquer sur la carte la présence d’un pont immergé ; ses piles offrent de bons refuges et les roselières abritent des oiseaux migrateurs.

C’est aussi un très bon secteur pour la pêche au coup à l’anglaise (ablettes, gardons, brèmes, carpes) mais également pour le carnassier (perches, sandres, brochets, black-bass) durant la période estivale.

Les techniques à préconiser seront donc la pêche au flotteur coulissant, le mort manié, la tirette et la pêche au leurre en montage texan ou verticale.

Du bord, la pêche au posé au vif ou mort donne de bon résultat sur le coup du soir.


Secteur de Celles :

La mise à l’eau s’effectue au village de Celles. Les berges sont en pentes douces, le fond est encombré et la profondeur maximale est de 15 mètres.

Les poissons blancs sont très nombreux et de belles parties de pêche au coup à l’anglaise sont possibles. La fréquentation des berges est faibles ce qui permet de pratiquer cette discipline tout au long de l’année.

Secteur très bon pour le sandre au large…vous avez des arbres qui émergent (perchoirs pour les grands cormorans).

JPEG - 468.6 ko

Au milieu se dresse une île (le château), ses abords sont recherchés par le sandre. La rive droite est assez encombrée (ancien bocage) mais ce sont des bons postes à brochets.

Les techniques à préconiser seront donc la pêche au flotteur coulissant ou la pêche au leurre en montage texan ou verticale, le mort manié et la tirette sont déconseillé mais peuvent toujours être essayer.


Secteur des Vailhés

La mise à l’eau se situe sous le village. La nature du fond est en pente douce, atteignant des profondeurs maximales de 25 mètres.

Présence de poissons blancs, mais aussi de très nombreux postes pour la carpe au printemps.

Concernant le carnassiers, de très beaux postes à brochet devant les criques.

Le Black-bass aime également chasser dans les criques sous le village en été.

Côté technique, optez pour le mort manié ou la pêche au leurre en verticale.

Du bord, la pêche au posé et au lancer est possible le soir en bord de plage, les brochets venant chasser sur les bordures.


Secteur des Pradines

La mise à l’eau et l’accès est difficile en voiture, chemin forestier rongé par les orages. C’est le lieu ou les fonds sont le plus importants, côté barrage.

Sur ce secteur le fond est en fortes pentes, atteignant les 30 voir 40 mètres.

A éviter pour la pêche du poissons blanc, conseillé pour la carpe en hiver mais le terrain est accidenté.

Vous trouverez de très bons postes à brochets, la barque reste le seul moyen pour pouvoir prospecter, mais attention par jour de tramontane.

Parcours à faire pendant la saison hivernale pour le carnassier en général car celui-ci est descendu dans les profondeurs.

Côté technique, le mort manié, la tirette et la pêche à la verticale donne de bon résultat, pensez à des plombées lourdes sur vos montages, on est dans des profondeurs supérieure à 25 mètres.

La pêche au posé du bord est aussi réalisable.


Lacs et étangs de > France

Site internet : http://www.bastonv2.com/previsions-vent,salagou,SAL

Newsletter
Agenda des sorties
Recettes d'eau